Barthélémy Martin lance l’orchestre romantique de Paris

Il y a un an, en pleine crise du Covid, Barthélémy Martin, jeune chef d’orchestre, donnait le dernier concert parisien avant confinement.

Depuis des mois, il préparait cet événement unique, pour l’année Beethoven, créer un orchestre dédié à l’interprétation romantique des œuvres romantiques. Lapalissade ? Pourtant, la réalité du monde musicale avait bien besoin d’un ensemble qui se spécialise dans l’interprétation romantique.

L’aventure continue contre vent et virus.

Voici un extrait du concert donné l’an dernier par l’orchestre Romantique de Paris et Anna Goeckel, les deuxième et troisième mouvements du concerto pour violon de Beethoven

 

Cyril Brun

Cyril Brun, musicien, chef d’orchestre, directeur artistique de plusieurs structures et festivals, membre du Conseil d’administration de Beethoven France, docteur en histoire antique, chargé de cours à l’université de Quimper, mais également passionné de bon vin et de bonnes tables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *